Lipides — Graisses. En manger ou ne pas en manger, où en sommes-nous avec ces gras ?

Les lipides sont des corps gras, plus connus sous le terme de graisses.

Malgré que ces gras soient pointés du doigt et qu’ils ont une mauvaise réputation, il ne faut pas les bannir de notre alimentation, mais au contraire de veiller à recevoir un apport suffisant en graisse, et surtout, en graisses de qualité.

Les graisses alimentaires sont essentielles à une bonne santé. Ils jouent un rôle dans une gamme de fonctions vitales.

  •  Les graisses amortissent les chocs sur les organes.
  • Ils aident à réguler la température du corps.
  • Les lipides participent directement à l’élaboration de certaines de nos hormones essentielles, comme les hormones sexuelles.
  • Ils transportent certaines protéines et hormones dans le sang.
  • Ils constituent la structure de nos cellules en permettant leur bon fonctionnement comme les neurones, le cerveau et le thymus.
  • Ils servent de véhicules pour les vitamines A, D, E et K.

Ce sont les macronutriments les plus énergétiques et ils sont indispensables dans notre organisme. Les lipides fournissent 9 calories par gramme consommé. Nos besoins quotidiens en lipides recommandés par l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail) sont d’environ 30-40 % de notre apport calorique quotidien. Par exemple ;

Si votre apport calorique par jour est de 2000 calories.

2000 x 0.30 = 600/9 calories = 67g.

2000 x 0.40 = 800/9 calories = 89g.

Ça veut dire que vous pouvez consommer entre 67 et 89g par jour de lipides.

Lorsqu’on consomme une trop grande quantité de gras et de sucres (ceux-ci se transformant en gras dans l’organisme) par rapport à l’énergie qu’on dépense, le surplus se dépose dans les cellules adipeuses du corps et entraîne l’obésité.

Un apport insuffisant en lipides alimentaires peut mener à des troubles de croissance et l’augmentation du risque de maladies chroniques.

Quels lipides choisir ?

Il existe 4 différents types d’acides gras présents dans les aliments que nous consommons ;

·       Les gras insaturés. Ces gras se divisent en deux catégories ; mono-insaturés et polyinsaturés. Les gras mono-insaturés sont présents en grande quantité dans l’huile d’olive et l’huile de colza, dans les avocats, les graines de sésames et noix. Leurs effets bénéfiques sur le système circulatoire sont reconnus. Les gras polyinsaturés se trouvent surtout dans les huiles végétales ainsi que dans les poissons gras, plusieurs noix, les grains de lin, le soja, le tournesol. Il en existe deux types : les oméga-3 et les oméga-6. Ils jouent un rôle majeur dans la bonne circulation sanguine. Il faut noter que les oméga-3 ne peuvent être produits par la transformation, il est essentiel d’en consommer par le biais des aliments.

·       Les gras saturés. Les acides gras saturés se trouvent principalement dans les graisses d’origine animale, comme les viandes, produits laitiers. Les huiles de coco et de palme en contiennent également. Il faut consommer ces gras avec modération.

·       Les gras trans. Les acides gras trans se trouvent dans les produits commerciaux transformés contenant des gras hydrogénés. Les gras trans sont issus de procédés chimiques de transformation des gras liquides. Ces gras représentent un réel danger pour la santé. Nos cellules ne sont pas adaptées à ce genre de gras. Notre organisme ne peut s’en débarrasser. Ces gras, en s’incrustant dans le corps, peuvent entraîner l’obstruction des vaisseaux sanguins en augmentant les risques de maladies cardiovasculaires.

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur « J’AIME ». J’en serai ravi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.